Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/antirac2018/public_html/components/com_k2/models/item.php on line 763
Saturday, 04 April 2020 20:33

Pétition: Évacuez les camps de concentration! Logement pour les réfugiés immédiatement!

Written by
Rate this item
(0 votes)

«La promiscuité et les conditions de vie misérables dans les camps de réfugiés situés sur les îles grecques produisent les conditions idéales pour la propagation de l’épidémie du coronavirus», prévient Médecins sans Frontières, dans un communiqué récent. Pourtant le gouvernement gaspille des millions pour embaucher des garde-frontières, pour fermer la frontière de l’Evros, pour repousser les bateaux de réfugiés qui arrivent dans les îles, et pour enfermer des réfugié(e)s en créant des barrières autour des camps, et en payant des compagnies de sécurité, qui font de ces camps des ghettos inaccessibles. Dans le même temps, le gouvernement n’embauche aucun médecin et infirmier(e) pour renforcer le système de santé public, seul bouclier de protection de la grande majorité des pauvres contre le coronavirus. Pour les demandeurs d’asile, les immigré(e)s et les réfugié (e)s des camps, aussi bien que ceux qui travaillent dans les champs de fraises à Manolada, il est impossible de respecter les mesures de prévention ELEMENTAIRES, comme se laver souvent les mains, bien aérer les lieux intérieurs, éviter la promiscuité dans des lieux fermés, et procéder à des nettoyages réguliers avec des antiseptiques et des produits de nettoyage. Au contraire, dans la plupart des camps il y a encore des dizaines de familles qui vivent dans des tentes, sans pouvoir s’inscrire dans des programmes de logement, de soutien social et de soins médicaux. La communication téléphonique 24/24 avec le EODY, comme le conseille le Ministère de la Santé, est bien sûr impossible pour des gens qui sont entassés dans ces camps de la honte. Le gouvernement fait preuve d’un racisme extrême lorsqu’il prétend que la construction immédiate de structures fermées, comme à Kleidi près de Serres et le camp Gerakini à Malakasa, est un stratégie dissuasive contre la propagation du coronavirus. Comme si les réfugiés étaient responsables de la propagation de la pandémie. Au contraire, la construction de prisons fermées va avoir pour conséquence la propagation de nouveaux lieux-pièges, de morts et d’extermination des réfugié(e)s, en plus d’Amygdaleza, Corinthe et Paranesti. Nous ne les laisserons pas faire! La santé publique N’EST PAS une responsabilité individuelle et surtout elle N’EST PAS le privilège de certains. Afin de sauver la santé publique, afin de mettre la vie des habitant(e)s, Grecs et immigré (e)s avant leurs profits, nous exigeons :

- que ferment immédiatement les camps de la honte et que soient transférés les réfugié(e)s (enregistrés ou non) dans des maisons et des hôtels dans les villes, sous la responsabilité de structures municipales de soins, qui impliquent d’embaucher massivement du personnel en CDI.

- accès libre et gratuit pour tous et toutes dans les hôpitaux et tous les services sociaux!

SOUTENU PAR

DES COMITÉS DE REFUGIÉ(E)S DES CAMPS DE MORIA, MALAKASA, SCHISTO, DIAVATA, ELAIONAS, CORINTHE, AMYGDALEZA

KEERFA - MOUVEMENT UNIS CONTRE LE RACISME ET LA MENACE FASCISTE

COMMUNITÉ PAKISTANAISE EN GRÈCE «L’ UNION»

Signez en remplissant la forme ci-dessous. Les champs marqués avec * sont requis. Si vous voulez ếtre contacté(e) par KEERFA et participer aux activités de la comité KEERFA la plus proche à vous, veuillez remplir aussi nr telephone et région.

Prénom *
Nom *
E-mail *
Métier *
Région
Numéro Tel.

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/antirac2018/public_html/components/com_k2/templates/default/item.php on line 248
Read 1151 times Last modified on Sunday, 05 April 2020 20:03

Latest from ΚΕΕΡΦΑ