Τετάρτη, 29 Νοεμβρίου 2017 12:47

MANIFESTATION SAMEDI 2 DECEMBRE 15H A SYNDAGMA, Plus jamais d’esclaves en Afrique ! Featured

Written by 
Rate this item
(0 votes)

MANIFESTATION SAMEDI 2 DECEMBRE 15H A SYNDAGMA

Plus jamais d’esclaves en

Afrique !

on à la barbarie des camps de Lesbos, Chios, Samos, Kos
Ouvrez les frontières, libre circulation, pas d’autre Noel dans les camps
Fermeture des camps de concentration partout
Annulation des accords de la honte entre l’U.E et la Libye et la Turquie
Asile pour tous les réfugiés
Non à l’entrainement des assassins garde-côtes de Libye par la GrèceNous sommes choqués par le marché d’esclaves qui s’est mis en place en Libye avec les migrants Africains qui essaient de passer en Europe pour fuir la mort.
Nous sommes choqués parce-que à nouveau des petits enfants et leurs mères se noient au large de Lesbos alors que le camp de Moria rappelle celui de Guantanamo.

Ce sont les conséquences des accords racistes entre l’U.E. et la Turquie et la Libye.
Il faut les annuler ! Ce sont les politiques qui ont ouvert la voie à l’extrême-droite et aux fascistes dans toute l’Europe.

Les images d’horreur des marchés d’esclaves migrants Africains en Libye, retransmis par le CNN ont choqué des millions de gens. Depuis 2015, quand l’U.E. a signe l’accord avec la Turquie pour bloquer le chemin des Balkans et fermer le passage par la mer Egée, des milliers d’Africains qui fuyaient ont été poussés vers le passage le plus dangereux vers l’Europe, des cotes de Libye vers l’Italie. Et dans les iles de la mer Egée des milliers de réfugiés ont été enfermés dans des camps de rétention, alors qu’il leur a été interdit de rejoindre le continent.

En 2016, 5000 réfugiés se sont noyés et cette années jusqu’à maintenant encore 3000. C’est un lourd impôt de sang sur l’autel des frontières fermées qu’ont signées les gouvernements de l’U.E.

Les gouvernements européens avec l’U.E.ont les mains couvertes de sang, bien avant que, avec leurs accords avec la Libye et la Turquie, ils ne conduisent des milliers de gens a la noyade, quand avec leurs interventions et leur soutien aux dictateurs, ils ont détruit les vies de millions de gens pour faire régner une poignée de multinationales qui pillent les richesses de ces pays.

Mais l’image des 20.000 personnes bloquées en Libye dans des conditions de barbarie absolue, avec des gens qui sont vendus comme esclaves pour 400 euros, a rappelé la barbarie des premières années de l’exportation d’esclaves en Amérique pour travailler dans les plantations. Les viols massifs, la séparation d’enfants de leurs parents, les tortures sont la conséquence réelle de la mise en pratique de l’accord raciste de la honte. L’U.E. soutient des accords avec des gangs armés qui soi-disant représentent le gouvernement de Libye.

Le gouvernement avec son ministre Mouzalas s’est mis d’accord avec les politiques racistes de l’Union Européenne – forteresse, les camps de concentration, les frontières fermées pour les pauvres et ceux qui fuient, avec l’abolition de fait de droit a l’asile et a la libre circulation. Cela a donné l’occasion à la droite et l’extrême-droite de provoquer avec des mobilisations racistes comme avec le maire de Lesbos.
Il est inadmissible que le gouvernement continue à garder ces gens enfermés en prison et dans les iles, alors que l’hiver arrive qui va prendre des vies comme l’année passée.

Il est temps de nous soulever pour mettre fin à l’inhumanité des gouvernements, aux politiques racistes qui ont ramené les marches d’esclaves en Afrique et les Guantanamo dans les iles de la mer Egée.

Read 2953 times Last modified on Τετάρτη, 29 Νοεμβρίου 2017 12:59

Latest from KΕΕΡΦΑ